Test jeu smartphone : Agar.io

Envie de vous défouler sur un jeu modique et qui ne requiert pas trop de votre matière grise, essayez Agar.io. Uniquement disponible en flash via un navigateur web à l’origine, ce jeu débarque sur Smartphone pour le plaisir de ne rien faire de sa journée. Le principe est simple : vous contrôlez une petite boule que vous ferez grossir en avalant des petits points répartis sur la carte. Une fois que vous aurez atteint une taille conséquente, vous devez continuer à absorber des boules, celles des autres cette fois-ci pour remporter la partie. Voilà qui devrait vous faire perdre votre temps et diminuer conséquemment votre productivité en une journée, mais pas que.

Pas aussi simple qu’il ne paraît

Agar.io est un jeu multi joué par plus de 160 000 internautes par jour depuis sa sortie en avril 2015. Si vous avez envie d’entrer dans la ronde, il vous faudra adopter le style de vie d’une bactérie. Vous devez vous animer d’une soif de grossir en absorbant à peu près tout ce qui bouge autour de vous. Pour que ça fasse un peu plus sérieux, vous aurez tendance à ralentir au fil de votre grossissement. C’est aussi une logique à laquelle il fallait s’y attendre, rendant le jeu un peu plus difficile qu’en apparence. Toutefois, la bactérie que vous êtes, aura la possibilité de se diviser, donc de se multiplier tel un véritable virus sur l’écran de votre Smartphone. A cet effet, vous pourrez sauter sur un adversaire pour l’avaler d’un seul coup ou bien esquiver plus rapidement une attaque potentielle.

L’union fait la force

Agar.io peut paraître simple au premier coup d’œil, mais ce jeu devient compliqué dès que les changements de situations se présentent. Pour mieux s’organiser, il vous sera possible de jouer en équipe. Une manière plus astucieuse d’ailleurs pour dominer toute la carte. Bien évidemment, comme tout autre jeu, Agar.io est régit par un classement par serveur, vous plongeant directement dans une ambiance compétitive plutôt agressive. Des récompenses viendront en outre gratifier les meilleurs joueurs : des boost et des skins que vous collerez sur votre bactérie pour gagner davantage de points. Bref, l’ensemble forme un jeu extrêmement addictif, à la limite narcotique.

agario

Une version mobile plus difficile à prendre en main

Bien que l’arrivée du titre Agar.io constitue une véritable joie pour les inconditionnels, cette version mobile présente un seul vilain défaut. S’il est en effet bien plus facile de maîtriser ses doigts sur une souris ou un clavier (PC), les possibilités de déplacements aux doigts se révèlent plus restreintes sur l’écran d’un Smartphone. Impossible donc d’avoir la même aisance de mouvement que sur PC, vous devenez tout simplement plus lent sur mobile et trouverez même votre doigt un peu trop gros pour rester réactif. A moins d’être un véritable As de la manipulation d’un écran tactile, vous risquez de vous faire avaler plus rapidement par vos adversaires en jouant sur votre Smartphone. Mais il faut dire aussi que c’est juste une question d’habitude, d’où le côté addictif du jeu.

Star Fox 2 : le jeu de Super Ness

Les bonnes nouvelles se succèdent chez Nintendo. Le constructeur a finalement réussi à sortir le jeu Star Fox 2 qui a été annoncé en  1995, puis annulé. Le jeu va finalement sortir après 20 longues années d’attente.

Présentation de Star Fox 2

Star Fox 2 est un jeu vidéo de tir qui constitue une suite à Star Wing/Star Fox. Il a été développé par Nintendo depuis 1995. Ses concepteurs sont Katsuya Eguchi, Shigeru Miyamoto. Le plus amusant c’est de savoir que le jeu sera disponible sur la Nintendo Classic Mini : Super Nintendo Entertainment System. En France, le jeu sortira le 29 septembre 2017. Il faut encore patienter pendant un mois.

Le synopsis

Ceux qui ont déjà joué à Star Fox se rappellent de la défaite d’Andross. Quelques années après cela, il décide de revenir dans la galaxie pour attaquer Corneria. Pour cela, il va utiliser de nouvelles armes supers puissantes : sa nouvelle flotte et des missiles géants. Pour contre-attaquer, le général Pepper doit demander l’aide de Star Fox, une équipe de super héros.

Dans cette suite à Star Fox, nous découvrons que l’équipe est composé de nouvelles recrues et de nouvelles armes. En plus de stopper les missiles, les membres de l’équipe devront aussi combattre d’autres ennemis, comme l’équipe Star Wolf et Andross en personne.

Le système de jeu

Le joueur sera ravi d’apprendre qu’il sera plus libre d’agir et de combattre dans Star Fox 2. Il dispose d’une carte qui lui servira de plan de bataille. Comme il a été dit précédemment, les ennemis vont envahir le jeu. L’équipe des héros doit donc affronter plusieurs obstacles. Le plus amusant avec Star Fox 2, c’est la possibilité de choisir les missions.

Nous avons compris que le déroulement du jeu dépendait du choix du joueur. Si le joueur s’attaque à un ennemi, sa mission se poursuivra dans un couloir pour détruire le réacteur du vaisseau. Si le joueur se lance à la poursuite des ennemis et des membres de Star Wolf, il devra les détruire au plus vite avant que ces derniers ne s’évadent dans une autre phase.

starfox-2-revue

La version disponible sur Internet

De nombreux joueurs ont été surpris de découvrir date de sortie de Star Fox 2. D’après eux, cette version du jeu existait déjà sur Internet depuis longtemps. Ils ont raison, cette version existe bien. Mais le responsable de chez Nintendo nous a assuré que les deux versions étaient tout à fait différentes. En effet, il y a de nombreuses modifications  comme le système aléatoire et les passages de plateformes en 3D. Grâce au système aléatoire, l’histoire change à chaque nouvelle partie du jeu. C’est une option plutôt intéressante.

Le jeu Star Fox 2 met du temps à arriver sur le marché. Toutefois, les informations que nous avons recueillies nous ont permis de découvrir la présentation globale du jeu. Nous attendons avec impatience la sortie officielle de ce nouveau titre de Nintendo.  Et dès qu’il sera disponible, nous le testerons pour vous.

Thunderkick et la slot Luchadora

Récemment, la jeune compagnie de développement de logiciel casino Thunderkick a lancé une nouvelle machine à sous intitulé Luchadora. Dans le thème de catch mexicain, les 5 rouleaux et les 30 lignes de paiements de Luchadora font découvrir ce sport typique de l’Amérique latine. En jouant à Luchadora, on s’attend donc à vivre les expériences palpitantes des combats de catch.

Le contexte

Dans Luchadora, nous arrivons en Amérique latine à la découverte du sport nommé Lucha Libre. Les pratiquant de ce sport dans le genre lutte et catch américain se nomment les Luchadors. Ils se battent sur le ring tout en cachant leur visage par un masque. La machine à sous Luchadora représente alors un ring entouré de cordes et comportant un tapis. Aux 4 extrémités de ce ring se trouvent des cases dorées. Eparpillés partout sur le sol du ring se placent des confettis, des tortillas et des affiches multicolores.

Mais le jeu ne reste pas dans le monde du catch mexicain. Il nous fait aussi découvrir la cuisine mexicaine. En effet, sur les symboles on peut voir des ingrédients typiques de la gastronomie du pays comme les poivrons, les variétés de piments. Les divers compétiteurs de la Lucha Libre sont aussi représentés en symbole pour rester dans le thème du jeu.

Les symboles de la machine à sous Luchadora

machine-a-sous-luchadora-de-thunderkick-logo-divine-games.netParmi les symboles du jeu on compte plusieurs éléments propres au sport comme un lutteur, des catcheurs masqués, une femme masquée, une cloche en or et des piments mexicains. Luchadora possède 4 jokers représentés par l’image des catcheurs mexicains. Les pseudonymes El Toro, El Rayo, El Serpiente et El Pantera sont inscrits en bas de chaque figure représentant le lutteur. Ces types de symboles se transforment en wild dans le but de privilégier les combinaisons gagnantes.

Les bonus et les options de jeu de Luchadora

Le symbole d’El Toro, El Rayo, El Serpiente ou El Pantera peut se substituer à tous les autres icones du jeu à part la cloche en or qui sert de scatter. En obtenant 3, 4 ou 5 scatters le joueur gagne respectivement 7, 11 ou 15 free spins.

Luchadora possède une fonctionnalité nommé « Ring Corners ». Celle-ci se déclenche lorsqu’un wild apparait au coin du ring. Par la suite, les symboles de même couleur se transforment en joker. Un autre symbole inscrivant le mot « Lucha Smackdown » permet aussi d’activer des free spins et des multiplicateurs. En prime, l’icone « Lucha Bonus » affiché 3 fois sur les rouleaux offre au plus 15 tours gratuits.

Assez généreuse, la machine à sous propose un jackpot valant 900 fois la mise du joueur. En plus son taux de redistribution est assez élevé soit 96,2%.

Tout autour du jeu nous emmène en Mexique. A part les symboles, le son de la contrebasse harmonisé avec celui des guitares et des trompettes racontent l’ambiance d’un endroit exotique. Des bruitages explosifs attirent aussi lors de l’apparition d’une combinaison gagnante. Enfin, la mise varie entre 0.10€ et 200€ et vous pouvez l’essayer sur ce petit nouveau.

Call of Duty WWII : un jeu attendu

Annoncé à l’occasion de l’E3 2017 par Activision et Sledgehammer Games, Call of Duty World War II va prochainement sortir ses modes multi-joueurs.

Présentation générale du jeu

Développé par le studio Sledgehammer Games et édité par Activision, Call of Duty WWII est un jeu d’action FPS abordant le thème historique de la 2nde Guerre Mondiale. Il va faire son apparition le 03 novembre 2017 sur PS4, Xbox One et PC. Dans un grand trailer lors de l’E3 2017, Call of Duty WWII présente plus en détails son mode multi-joueur. Une vidéo palpitante retrace tous les éléments essentiels de son gameplay. Dans ce nouveau titre, les joueurs vont avoir le choix entre cinq parties, dont chacune a son propre style de jeu.

Call of Duty : World War II est le nouveau jeu phare d’Activision. Les développeurs ont décidé de travailler un retour à l’origine de la saga en mettant le point sur la période historique de la seconde guerre mondiale. Ce nouvel opus mise sur les conflits manichéens et futuristes en adoptant un traitement plus pragmatique et spontané de ce conflit qui a bouleversé le monde entier. A ce titre, le studio a dû accomplir plusieurs recherches avant d’offrir ce jeu réaliste et émouvant.

Dans le trailer d’avant-goût, les amateurs de shooter ont bénéficié des premières images, vidéos et infos avec un enthousiasme non dissimulé.

Le système du jeu

Dans Call of Duty World War II, les personnages sont devenus très libres. L’action démarre depuis le D-Day et se termine à la fin de la Seconde Guerre Mondiale (1944-1945). De ce fait, parmi les différents systèmes de jeu, il est évident qu’il y a le système de soin ou d’escouade.

En mode guerre, la tâche se réalise de manière collective pour diriger partie en exécutant une palette d’objectifs. Ces derniers varient en progressant au combat. C’est également une autre façon de jouer à Call of Duty, ce qui devrait ravir les fans de la licence.

En mode online, ce nouveau FPS prend place durant la Seconde Guerre mondiale. Un collègue de Polygon a rencontré une femme noire vêtue d’une tenue de l’Armée allemande. Le joueur va s’aventurer dans un camp.

Le mode solo est plus centralisé sur la précision historique, ce qui n’est pas entièrement le cas en multi-joueur. Par exemple, en solo, la mission du jeu est focalisée sur Marigny, inspiré de la bataille éponyme en Normandie vers la fin Juillet 1944. Plusieurs phases sont à entreprendre dont celle du clocher. Elle consiste à récupérer le clocher de la petite église de Marigny, utilisée par les allemands. Il faut se battre en équipe pour y arriver. Deux personnages importants font partie de l’escouade dont le scout et le toubib. Durant les affrontements, le joueur peut demander des kits de soin à son toubib afin de rehausser son jauge de vie.

Côté scénario, la bataille est très active avec une pléthore de bombardement, de tirs et d’explosions, mais également les crashs des avions. Plusieurs interactions peuvent se servir pour se protéger comme renverser une table afin d’esquiver une attaque avec une flamme.

Il s’agit d’un jeu au rendu très dynamique avec des graphismes parfaits, que les joueurs attendent avec impatience.

CallofDuty_WWII-test

Destiny 2 : test du jeu

Destiny 2 est un FPS développé et édité par Bungie et Activision dont la sortie est prévue pour Septembre 2017.

A propos de Destiny 2 :

C’est un jeu qui s’annonce plutôt prometteur, car avec Activision et Bungie en collaboration, je suis sure que ça va être un chef d’œuvre, disons que c’est la version améliorée du premier opus.

Mon avis sur Destiny 2 :

On peut dire que les développeurs ont gardé la même ambiance, les graphismes ont quand même pas mal optimisé, le jeu est sublime, sans parler de toute l’histoire qui est envoutante. Grâce au trailer, on a pu voir que l’on se retrouve dans un environnement un peu post apocalyptique ou un genre de pré-guerre. Mais je pense qu’avec le trailer, les paroles, les personnages, et tout ça, vous allez surement comprendre ce qui se passe. On voit qu’il y a une nouvelle force qui vient pour essayer de contrôler tout l’univers de Destiny qui s’attaque justement à la tour. Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais moi, pour ma part, j’ai vraiment été bouche-bée par ce trailer et ce gameplay, parce que vraiment, on a la pâte de Destiny 1, on peut voir qu’il y a le HUD donc l’interface qui est similaire. On a quand même la jouabilité qui est assez identique même si on ne peut pas forcément trop comparer tant qu’on n’a pas le jeu en main, et malheureusement pour ça, il faudra attendre en Septembre, peut-être qu’il y aura une Béta ou pas, on ne sait pas. Mais en tout cas, c’est un jeu que je recommande clairement pour tous ceux qui ont aimé Destiny 1, je pense que vous allez adorer cet opus qu’est Destiny 2. On va voir ce qu’ils nous réservent vraiment avec l’histoire, mais pour l‘instant l’histoire est vraiment immersive, c’est-à-dire que dès que l’on y joue, le jeu a le pouvoir de nous immerger dans son monde, du coup, on se met directement dans la peau du personnage. Pour ce qui est des environnements, ils sont juste magnifiques, car effectivement, lorsqu’on entre dans les vaisseaux, on s’aperçoit que les graphismes sont tout à fait géniaux. Je crois que c’est un jeu qui est vraiment très intéressant et je le trouve super captivant. Du coup, avec les graphismes, la jouabilité, l’interface, Destiny 2 est un excellent jeu que je recommande à tous les joueurs qui sont fans de FPS, en tout cas, ce qui est sûr, c’est que nous n’allons pas nous ennuyer sur ce deuxième volet de Destiny. D’après le trailer, je m’attends à quelque chose de sublimissime de la part d’Activision et de Bungie, ce qui est certain, c’est que lorsque j’ai testé Destiny 2 sur PS4, je peux vous assurer que son gameplay est génial, ça passe bien. Le plus intéressant dans tout ça, c’est que j’ai vraiment pris mon pied en y jouant, j’ai pu apprécier son interface fluide, accompagnée par des graphismes bien travaillés ainsi qu’une bonne jouabilité.

destiny-2

Comment tricher aux machines à sous ?

Bien qu’extrêmement sécurisées, les machines à sous ne sont pas exemptes de bugs, de failles qui permettent aux hackers et aux joueurs les plus fins de les pirater. Depuis leur invention, à l’époque des bandits manchots mécaniques jusqu’à maintenant où on a des vidéo slots informatisés, des gens essaient toujours de trafiquer la machine pour qu’elle paye des gains maximum. Quelques-uns réussissent et engrangent des dizaines de milliers d’euros mais quand les casinos découvrent le pot aux roses, ils ne restent pas impunis. En outre ils auront à rembourser l’argent volé du casino ou des casinos en question. Retour sur les triches faites sur les machines à sous au fil des années.

Trafic des bandits manchots mécaniques et électromécaniques

A l’époque de ces machines à sous qui fonctionnaient encore avec des roulements à bille et des engrenages, les joueurs astucieux attachaient une ficelle à la pièce d’argent qu’ils auront à introduire dans la fente. Lors de l’activation du système par le poids de la pièce, ils tirent sur la ficelle et commencent à jouer. De cette façon, ils peuvent jouer gratuitement. machines-a-sous-truquer-divine-games.netPlus tard, quand les bandits manchots furent dotés de mécanismes électromécaniques qui font tourner et arrêter les rouleaux, des tricheurs ont aussi essayé de dérégler leur fonctionnement avec un allume-gaz opérant avec une décharge électrique. Les rouleaux se sont effectivement arrêtés, mais la triche ne permet pas d’empocher le pactole. Elle ne paie que des petites sommes. Cette technique est populaire dans les années 80 et 90 mais on ne trouve plus ces appareils maintenant. D’autant plus que de nos jours, à chaque rangée de slots, des caméras de surveillance et des employés traquent les agissements des joueurs.

Comment les gens ont trafiqué les machines à sous informatisées

Les slots modernes disponibles sur cette page sont basés sur des logiciels informatiques. Leur technologie doit être sans failles sinon les fournisseurs de machines à sous auront à répondre des ses conséquences désastreuses. C’est ce qui est arrivé à Paul Gauselmann, fournisseurs de vidéo slots Outre-Rhin qui se fait piller par plusieurs centaines de joueurs d’un butin de 10 millions d’euros environ à cause de la défaillance de ses appareils. La compagnie a remarqué la faille mais elle n’a pas le temps de faire une mise à jour de ses machines. Quant à l’affaire de l’Allemand et ses compères à Deauville en 2007, ils se servaient d’un objet qui créait des jetons fictifs sur un certain type de machine à sous. Ils ont récolté 75 000 euros environ. Condamné à 18 mois de prison, l’Allemand aurait à couvrir seul ces préjudices car ses acolytes sont introuvables. Un autre cas, un camerounais âgé de 29 ans, William Ketchadji a utilisé une tige pour activer les rouleaux de machines à sous des casinos d’Arcachon en 2009. Cela lui permet de ne pas jouer de jetons et de faire tomber des jackpots intéressants. Le jeune homme est condamné à 6 mois de prison pour récidive et une interdiction de séjour en France pendant 3 ans. Enfin, des hackers Russes ont réussi une triche assistée par un smartphone d’un montant de 23 000 dollars en 2014 sur les casinos Américains. Le Russe âgé de 37 ans a collé furtivement son téléphone sur l’écran pour photographier l’image des rouleaux, puis il attend le signal de l’équipe centrale de piratage basée à Russie qui lui renvoie la notification sur son téléphone avant la seconde où il doit appuyer pour avoir le gain.

Gears of War 4 : test et présentation du jeu

Présenté lors de l’E3 2015, Gears of War 4 est une production de Microsoft, disponible à la vente depuis octobre 2016 sur PC (Windows 10) et Xbox One. Il s’agit d’un jeu d’action qui fait suite aux précédentes versions de la franchise, et qui rivalise avec cela.

Présentation de Gears of War 4

Gears of War 4 se déroule 25 ans après les événements du troisième épisode de la saga. L’utilisation du Rayon de l’Aube aura eu raison des carburants fossile de toute la Terre. Ils sont complètement détruits que l’humanité elle-même s’en retrouve menacée. L’impact des quatre types de météo va ainsi se faire ressentir sur le déroulement des combats. Concrètement, pendant la période de la forte brise, les arbres, les feuilles et toutes autres choses voleront ici et là.

Gears of War 4 : plus ténébreux et plus monstrueux

La première prise en main du jeu nous laisse découvrir un environnement bien plus sombre et plus effrayant à côté de l’univers auquel nous avons été habitués dans les précédentes versions. Gears of War 4 présente des personnages bien plus jeunes et donc moins performants, mais il ne tient qu’au joueur de les rendre meilleurs au fil du temps. D’ailleurs, l’histoire évolue, les personnages également, notamment leur personnalité. Ici, le développeur du jeu met donc l’accent davantage sur l’histoire et les personnages que sur les tirs, les explosions et l’action.

Un graphique exceptionnel

Gears of War 4 reprend de manière très classique quelques traits caractéristiques de son prédécesseur. Mais en mieux, le jeu propose un graphique bien plus amélioré que parfois le joueur aura l’impression de se retrouver réellement dans le jeu. Par contre, il est essentiel de disposer d’une bonne configuration pour pouvoir profiter pleinement de la beauté graphique du Gears of War 4. Les choses se compliquent toutefois un peu du côté du système de visée qui semble difficile à contrôler. Bien sûr, il y a les différents réglages à faire, mais n’empêche que la visée reste très sensible. Un simple geste fortuit et vous ferez un véritable carnage autour de vous.

presentation-Gears-of-War-4

Un gameplay intéressant

Gears of War 4 reste fidèle à la franchise. On retrouve toujours les nombreuses séquences de gunfight aussi barbares les unes que les autres. Beaucoup vont par contre regretter ce côté « arène » un peu trop en exergue au commencement du jeu, dans le mode Horde. On pourrait ne pas beaucoup apprécier également les décharges d’ennemis qui n’en finissent pas dès le premier acte. Fort heureusement, il suffit d’accéder au prochain niveau pour que tout change. Outre le changement climatique qui influe beaucoup sur les caractéristiques des personnages joués, les éclairages nocturnes apportent aussi un aspect très esthétique au jeu. Les effets spéciaux ne se feront cependant ressentir qu’à partir du deuxième acte. Encore plus si vous jouez sur la Xbox One S et possédez la fonction HDR.

Et si vous n’êtes pas un grand fan des jeux en équipe, vous pouvez toujours tenter le mode solo de Gears of War 4 qui vous permet de faire des attaques coordonnées.

Sonic the Hedgehog : j’ai joué sur PC

Ce jeu du genre plate-forme édité par Sega est sorti le 23 juin 1991 en France. Il est jouable seulement en solo. A l’époque, le soft fut une révolution dans l’univers vidéoludique. Il était devenu un jeu vidéo populaire et Sega n’avait pas mis du temps à le vendre sur Megadrive , sur Master System, sur Game Boy Advance, Consolle virtuelle etc.

Présentation du jeu

Sonic, c’est le hérisson bleu le plus véloce sur la terre. Faites-le courir à travers les stages découpés en trois, les vertigineux loopings et les plongeons, en le faisant traverser les cascades, la lave bouillonnante et de nombreux pièges. Le hérisson ballade et s’amuse. Aidez-le à délivrer ses camarades, les petits oiseaux et les animaux emprisonnés par le Dr. Eggman et en récoltant des rings, bloquez les plans du Docteur sur la domination du monde.

Critique de Sonic the Hedgehog

Ce titre est un vrai jeu de plate-forme pleine d’ingéniosité. Outre le potentiel de la vitesse du hérisson bleu, le graphisme est bien abouti même s’il a vieilli visuellement. Mais sur Megadrive le soft présente une fluidité surprenante. En plus, les boss et les niveaux sont variés en commençant par Green Hill Zone, puis Spring Yard Zone jusqu’à Scrap Brain Zone. En fait, Sonic the Hedgehog n’est pas seulement un jeu basé sur la vitesse, sa conception des niveaux est aussi conçue intelligemment. Le joueur aurait à utiliser son cerveau pour passer d’un niveau. Ce n’est pas en appuyant bêtement sur la flèche droite sans interruption qu’il avance. Cette singularité de level design et la rapidité de scrollings constituent ainsi le point fort de Sonic. On adore aussi les sprites plus grands que ce qu’on a l’habitude de voir. A part l’ivresse de la vélocité, les bumpers etc, les musiques sont également entraînantes et se fondent à l’ambiance du titre. ( la bande fantastique originale style groovy signé Masato Nakamura berce ou pousse à l’action selon les zones où l’on se trouve). Tous ces éléments font que plus d’un quart de siècle après sa sortie, le jeu possède toujours une bonne jouabilité et n’a pas pris une ride. Comparés aux autres jeux de plate-forme en 2D commercialisé à l’époque, il reste classique et intemporel. Et il n’a rien à leur envier. Cet épisode de la série fonctionne bien d’ailleurs sur Megadrive. Mais sur la version Master System, la vitesse est moins rapide, avec des niveaux moins exploités. Le jeu est aussi plus simple, et plus classique et on peut aller moins où l’on veut.

Sonic the Hedgehog c’est également des bonus hallucinant, mais aussi 7 émeraudes à récolter pour le plaisir de refaire le jeu une deuxième fois. A noter que les émeraudes ne se trouvaient pas dans les niveaux spéciaux mais elles étaient enfouies dans les niveaux. En bref, ce titre est un jeu de plate-forme qui ne ressemble pas au plombier moustachu. Il présente un visuel moins gamin, avec une manœuvrabilité parfaite. Mais il n’en est pas pour autant un jeu culte et une légende.

Et tout cela en regadant ce petit film, ici, en meme temps.

Sonic-The-Hedgehog-pc

Présentation de l’équipe Unicorns of love

Unicorns of love a commencé son premier coup d’essai sur Challenger en 2014. Certes, les résultats ne sont pas encore spectaculaires mais elle arrive quand même à la qualification des play-offs des challenger series. Pour cette compétition, elle a d’ailleurs amélioré la composition de l’équipe. Berk « Gilius » Demir joue le rôle de jungler avec le retour de Tristan Schrage pseudo PowerOfEvil dans l’équipe. Tamás « Vizicsacsi » Kiss, Pontus « Vardags » Dahlbom et Zdravets « Hylissang » Galabov complètent la formation. Pour les LCS 2016, l’équipe est formée de Tamás « Vizicsacsi » Kiss au top, Zdravets Galabov en tant que support, Pierre « Steelback » Medjaldi en tant que carry AD, Daniel « Diamondprox » Reshetnikov dans le rôle de jungle, et Hampus « Fox » Myhre en tant que jungle.

Parcours de l’UOL

unicorns-of-love-lcs-divine-games.netPour en revenir à la qualification de l’UOL au LCS, elle a remporté le match IEM Season IV contre San José avec le score de 2 à 1 en finissant à la deuxième place. Elle s’est également qualifiée pour le 2015 EU LCS Spring promotion avec un score de 3 à 2 contre son adversaire. A noter que lors du 2014 EU Challenger series summer playoffs, elle a fait un score de 2 à 1, la hissant ainsi à la troisième place. Lors du 2014 EU Challenger Series Summer #1 et # 2, elle arrive à la très correcte 5 ème et à la 8è position face à Ninjas in Pyjamas. Pendant la saison estivale, UOL se démarque en gagnant deux victoires mais elle obtient la troisième place des play-offs. Elle se fait ensuite tomber par Origen pendant le tournoi de qualification par région et par conséquent elle ne pouvait plus rêver du mondial 2015.

Pour la saison 2016, elle a décidé de modifier la composition de l’équipe en faisant compter Diamond dans le membre de l’aventure. Ce dernier est considéré comme le meilleur jungler d’Europe même s’il n’a pas fait la saison 2015 a signé avec elle. Il a remplacé Berl « Giluis » Gemir qui est parti du côté de la structure Elements. Diamond et Pierre « Steelback »Medjaldi ont déjà montré leur compétences chez SK Gaming et Fnatic. Parmi ses matchs de l’année 2016, on enregistre lors de l’Intel Extreme Saison XI Oakland Lol, la compétition contre Flash wolves le mois de novembre 2016, où elle a balayé cette dernière de 3 à 2. Elle a aussi fait de même avec Team Solo Mid le même jour du 11 novembre en la battant de 2 à 1. Le 19 novembre, elle a aussi remporté le match contre INTZ e-sports avec une victoire significative de 2 à 0. Pour les résultats de cette année 2017, elle s’incline devant G2 Esports de 0 à 2. L’Uol succombe de nouveau devant Flash Wolves avec un score de 0 à 2. Mais elle a gagné le match contre Kongdoo Monster le 22 février 2017 de 1 à 0.

Tout cela est a suivre sur ce site.

Mark of the Ninja : retour sur le jeu

Développé par Klei Entertainment et édité par Microsoft Studios, Mark of the Ninja fait partie des grosses sensations de l’année 2012. Sortie en France depuis le 07 Septembre 2012, il s’agit d’un jeu d’action – Infiltration (comme ce dernier) destiné uniquement aux ados et adultes de plus de 16 ans, jouable en solo ou multijoueur en ligne.

Présentation du jeu

Encore une fois, le célèbre héros ténébreux et mystérieux fait figure dans Mark of the Ninja. Dans cet opus, le joueur va incarner Ninja où il va prendre goût avec le sabre, les bombes fumigènes, les pièges ou les kunaïs. Ce héros a acquis un tatouage spécial pour pouvoir augmenter ses pouvoirs physiques.

La furtivité est l’aspect principal dans le gameplay du jeu. Quand le ninja est furtif et que les gardes ne l’ont pas vu, il est capable de tuer en cachot par l’intermédiaire des QTE (action contextuelle). Cependant, le héros est certaines fois très fragile. Dès qu’on lui a repéré, quelques tirs suffisent (un seul en mode expert) pour le tuer. Les gardes disposent de multiples niveaux d’alerte. Lorsqu’elles aperçoivent le héros, elles sont devenues très vigilantes en allant faire une ronde pour inspecter tous les recoins du bâtiment. Dans ce cas, il faudra se cacher dans une trappe ou escalader le mur. Opter pour une cachette de l’environnement comme des caisses ou des jarres n’est pas vraiment sûr car les gardes vont facilement vous trouver. Il faudra esquiver l’éclairage et faire le moins de bruit possible. Ne serait-ce que la résonance des pas en courant ou des sons émanés en fracassant des éléments du décor sont dessinés par des « ondes de choc blanches ». Mais, en mode expert, aucun bruit n’est représenté. Donc, le joueur est contraint de faire preuve de plus de prudence, et de bien se rendre compte de la portée des sons. Il peut utiliser des coups de poings pour étourdir les ennemis.

mark-of-the-ninja-avis

Bon à savoir sur le jeu

Mark of the Ninja s’annonce une véritable réussite, aussi bien le contenu que sur le plan technique. Le jeu présente des graphismes extraordinaires, des scénarios bien pensés et un gameplay performant. Le design à la manière comics trouve parfaitement sa place dans ce nouvel univers. Le style graphique est très particulier et cela vous rappelle peut-être les souvenirs de certains cinémas d’arts martiaux ou de Naruto.

Le héros fait plonger le joueur dans le noir mais de nombreux décors époustouflants se font constater aux alentours. Le jeu présente un gameplay simple et pratique. Totalement souple et sensible, sa manipulation offre la possibilité de se focaliser sur la furtivité, la facette principale. La durée de vie jeu est assez courte, car il suffit d’avoir 6 heures avant de franchir la fin de l’histoire, mais toute l’aventure est très agréable et plein de difficulté. Pensez à vous lancer en replay pour poursuivre le parcours et atteindre les objectifs secondaires. Du côté sonore, le jeu reflète une ambiance orientale, avec des mélodies séduisantes, un délice pour les oreilles. Bref, Mark of the Ninja est extraordinaire grâce à son atmosphère et son gameplay très cohérent.