Test jeu smartphone : Agar.io

Envie de vous défouler sur un jeu modique et qui ne requiert pas trop de votre matière grise, essayez Agar.io. Uniquement disponible en flash via un navigateur web à l’origine, ce jeu débarque sur Smartphone pour le plaisir de ne rien faire de sa journée. Le principe est simple : vous contrôlez une petite boule que vous ferez grossir en avalant des petits points répartis sur la carte. Une fois que vous aurez atteint une taille conséquente, vous devez continuer à absorber des boules, celles des autres cette fois-ci pour remporter la partie. Voilà qui devrait vous faire perdre votre temps et diminuer conséquemment votre productivité en une journée, mais pas que.

Pas aussi simple qu’il ne paraît

Agar.io est un jeu multi joué par plus de 160 000 internautes par jour depuis sa sortie en avril 2015. Si vous avez envie d’entrer dans la ronde, il vous faudra adopter le style de vie d’une bactérie. Vous devez vous animer d’une soif de grossir en absorbant à peu près tout ce qui bouge autour de vous. Pour que ça fasse un peu plus sérieux, vous aurez tendance à ralentir au fil de votre grossissement. C’est aussi une logique à laquelle il fallait s’y attendre, rendant le jeu un peu plus difficile qu’en apparence. Toutefois, la bactérie que vous êtes, aura la possibilité de se diviser, donc de se multiplier tel un véritable virus sur l’écran de votre Smartphone. A cet effet, vous pourrez sauter sur un adversaire pour l’avaler d’un seul coup ou bien esquiver plus rapidement une attaque potentielle.

L’union fait la force

Agar.io peut paraître simple au premier coup d’œil, mais ce jeu devient compliqué dès que les changements de situations se présentent. Pour mieux s’organiser, il vous sera possible de jouer en équipe. Une manière plus astucieuse d’ailleurs pour dominer toute la carte. Bien évidemment, comme tout autre jeu, Agar.io est régit par un classement par serveur, vous plongeant directement dans une ambiance compétitive plutôt agressive. Des récompenses viendront en outre gratifier les meilleurs joueurs : des boost et des skins que vous collerez sur votre bactérie pour gagner davantage de points. Bref, l’ensemble forme un jeu extrêmement addictif, à la limite narcotique.

agario

Une version mobile plus difficile à prendre en main

Bien que l’arrivée du titre Agar.io constitue une véritable joie pour les inconditionnels, cette version mobile présente un seul vilain défaut. S’il est en effet bien plus facile de maîtriser ses doigts sur une souris ou un clavier (PC), les possibilités de déplacements aux doigts se révèlent plus restreintes sur l’écran d’un Smartphone. Impossible donc d’avoir la même aisance de mouvement que sur PC, vous devenez tout simplement plus lent sur mobile et trouverez même votre doigt un peu trop gros pour rester réactif. A moins d’être un véritable As de la manipulation d’un écran tactile, vous risquez de vous faire avaler plus rapidement par vos adversaires en jouant sur votre Smartphone. Mais il faut dire aussi que c’est juste une question d’habitude, d’où le côté addictif du jeu.