pc-sonis-the-hedgehog

Sonic the Hedgehog : j’ai joué sur PC

Ce jeu du genre plate-forme édité par Sega est sorti le 23 juin 1991 en France. Il est jouable seulement en solo. A l’époque, le soft fut une révolution dans l’univers vidéoludique. Il était devenu un jeu vidéo populaire et Sega n’avait pas mis du temps à le vendre sur Megadrive , sur Master System, sur Game Boy Advance, Consolle virtuelle etc.

Présentation du jeu

Sonic, c’est le hérisson bleu le plus véloce sur la terre. Faites-le courir à travers les stages découpés en trois, les vertigineux loopings et les plongeons, en le faisant traverser les cascades, la lave bouillonnante et de nombreux pièges. Le hérisson ballade et s’amuse. Aidez-le à délivrer ses camarades, les petits oiseaux et les animaux emprisonnés par le Dr. Eggman et en récoltant des rings, bloquez les plans du Docteur sur la domination du monde.

Critique de Sonic the Hedgehog

Ce titre est un vrai jeu de plate-forme pleine d’ingéniosité. Outre le potentiel de la vitesse du hérisson bleu, le graphisme est bien abouti même s’il a vieilli visuellement. Mais sur Megadrive le soft présente une fluidité surprenante. En plus, les boss et les niveaux sont variés en commençant par Green Hill Zone, puis Spring Yard Zone jusqu’à Scrap Brain Zone. En fait, Sonic the Hedgehog n’est pas seulement un jeu basé sur la vitesse, sa conception des niveaux est aussi conçue intelligemment. Le joueur aurait à utiliser son cerveau pour passer d’un niveau. Ce n’est pas en appuyant bêtement sur la flèche droite sans interruption qu’il avance. Cette singularité de level design et la rapidité de scrollings constituent ainsi le point fort de Sonic. On adore aussi les sprites plus grands que ce qu’on a l’habitude de voir. A part l’ivresse de la vélocité, les bumpers etc, les musiques sont également entraînantes et se fondent à l’ambiance du titre. ( la bande fantastique originale style groovy signé Masato Nakamura berce ou pousse à l’action selon les zones où l’on se trouve). Tous ces éléments font que plus d’un quart de siècle après sa sortie, le jeu possède toujours une bonne jouabilité et n’a pas pris une ride. Comparés aux autres jeux de plate-forme en 2D commercialisé à l’époque, il reste classique et intemporel. Et il n’a rien à leur envier. Cet épisode de la série fonctionne bien d’ailleurs sur Megadrive. Mais sur la version Master System, la vitesse est moins rapide, avec des niveaux moins exploités. Le jeu est aussi plus simple, et plus classique et on peut aller moins où l’on veut.

Sonic the Hedgehog c’est également des bonus hallucinant, mais aussi 7 émeraudes à récolter pour le plaisir de refaire le jeu une deuxième fois. A noter que les émeraudes ne se trouvaient pas dans les niveaux spéciaux mais elles étaient enfouies dans les niveaux. En bref, ce titre est un jeu de plate-forme qui ne ressemble pas au plombier moustachu. Il présente un visuel moins gamin, avec une manœuvrabilité parfaite. Mais il n’en est pas pour autant un jeu culte et une légende.

Et tout cela en regadant ce petit film, ici, en meme temps.

Sonic-The-Hedgehog-pc