Présentation de l’équipe Unicorns of love

Unicorns of love a commencé son premier coup d’essai sur Challenger en 2014. Certes, les résultats ne sont pas encore spectaculaires mais elle arrive quand même à la qualification des play-offs des challenger series. Pour cette compétition, elle a d’ailleurs amélioré la composition de l’équipe. Berk « Gilius » Demir joue le rôle de jungler avec le retour de Tristan Schrage pseudo PowerOfEvil dans l’équipe. Tamás « Vizicsacsi » Kiss, Pontus « Vardags » Dahlbom et Zdravets « Hylissang » Galabov complètent la formation. Pour les LCS 2016, l’équipe est formée de Tamás « Vizicsacsi » Kiss au top, Zdravets Galabov en tant que support, Pierre « Steelback » Medjaldi en tant que carry AD, Daniel « Diamondprox » Reshetnikov dans le rôle de jungle, et Hampus « Fox » Myhre en tant que jungle.

Parcours de l’UOL

unicorns-of-love-lcs-divine-games.netPour en revenir à la qualification de l’UOL au LCS, elle a remporté le match IEM Season IV contre San José avec le score de 2 à 1 en finissant à la deuxième place. Elle s’est également qualifiée pour le 2015 EU LCS Spring promotion avec un score de 3 à 2 contre son adversaire. A noter que lors du 2014 EU Challenger series summer playoffs, elle a fait un score de 2 à 1, la hissant ainsi à la troisième place. Lors du 2014 EU Challenger Series Summer #1 et # 2, elle arrive à la très correcte 5 ème et à la 8è position face à Ninjas in Pyjamas. Pendant la saison estivale, UOL se démarque en gagnant deux victoires mais elle obtient la troisième place des play-offs. Elle se fait ensuite tomber par Origen pendant le tournoi de qualification par région et par conséquent elle ne pouvait plus rêver du mondial 2015.

Pour la saison 2016, elle a décidé de modifier la composition de l’équipe en faisant compter Diamond dans le membre de l’aventure. Ce dernier est considéré comme le meilleur jungler d’Europe même s’il n’a pas fait la saison 2015 a signé avec elle. Il a remplacé Berl « Giluis » Gemir qui est parti du côté de la structure Elements. Diamond et Pierre « Steelback »Medjaldi ont déjà montré leur compétences chez SK Gaming et Fnatic. Parmi ses matchs de l’année 2016, on enregistre lors de l’Intel Extreme Saison XI Oakland Lol, la compétition contre Flash wolves le mois de novembre 2016, où elle a balayé cette dernière de 3 à 2. Elle a aussi fait de même avec Team Solo Mid le même jour du 11 novembre en la battant de 2 à 1. Le 19 novembre, elle a aussi remporté le match contre INTZ e-sports avec une victoire significative de 2 à 0. Pour les résultats de cette année 2017, elle s’incline devant G2 Esports de 0 à 2. L’Uol succombe de nouveau devant Flash Wolves avec un score de 0 à 2. Mais elle a gagné le match contre Kongdoo Monster le 22 février 2017 de 1 à 0.

Tout cela est a suivre sur ce site.

Mark of the Ninja : retour sur le jeu

Développé par Klei Entertainment et édité par Microsoft Studios, Mark of the Ninja fait partie des grosses sensations de l’année 2012. Sortie en France depuis le 07 Septembre 2012, il s’agit d’un jeu d’action – Infiltration (comme ce dernier) destiné uniquement aux ados et adultes de plus de 16 ans, jouable en solo ou multijoueur en ligne.

Présentation du jeu

Encore une fois, le célèbre héros ténébreux et mystérieux fait figure dans Mark of the Ninja. Dans cet opus, le joueur va incarner Ninja où il va prendre goût avec le sabre, les bombes fumigènes, les pièges ou les kunaïs. Ce héros a acquis un tatouage spécial pour pouvoir augmenter ses pouvoirs physiques.

La furtivité est l’aspect principal dans le gameplay du jeu. Quand le ninja est furtif et que les gardes ne l’ont pas vu, il est capable de tuer en cachot par l’intermédiaire des QTE (action contextuelle). Cependant, le héros est certaines fois très fragile. Dès qu’on lui a repéré, quelques tirs suffisent (un seul en mode expert) pour le tuer. Les gardes disposent de multiples niveaux d’alerte. Lorsqu’elles aperçoivent le héros, elles sont devenues très vigilantes en allant faire une ronde pour inspecter tous les recoins du bâtiment. Dans ce cas, il faudra se cacher dans une trappe ou escalader le mur. Opter pour une cachette de l’environnement comme des caisses ou des jarres n’est pas vraiment sûr car les gardes vont facilement vous trouver. Il faudra esquiver l’éclairage et faire le moins de bruit possible. Ne serait-ce que la résonance des pas en courant ou des sons émanés en fracassant des éléments du décor sont dessinés par des « ondes de choc blanches ». Mais, en mode expert, aucun bruit n’est représenté. Donc, le joueur est contraint de faire preuve de plus de prudence, et de bien se rendre compte de la portée des sons. Il peut utiliser des coups de poings pour étourdir les ennemis.

mark-of-the-ninja-avis

Bon à savoir sur le jeu

Mark of the Ninja s’annonce une véritable réussite, aussi bien le contenu que sur le plan technique. Le jeu présente des graphismes extraordinaires, des scénarios bien pensés et un gameplay performant. Le design à la manière comics trouve parfaitement sa place dans ce nouvel univers. Le style graphique est très particulier et cela vous rappelle peut-être les souvenirs de certains cinémas d’arts martiaux ou de Naruto.

Le héros fait plonger le joueur dans le noir mais de nombreux décors époustouflants se font constater aux alentours. Le jeu présente un gameplay simple et pratique. Totalement souple et sensible, sa manipulation offre la possibilité de se focaliser sur la furtivité, la facette principale. La durée de vie jeu est assez courte, car il suffit d’avoir 6 heures avant de franchir la fin de l’histoire, mais toute l’aventure est très agréable et plein de difficulté. Pensez à vous lancer en replay pour poursuivre le parcours et atteindre les objectifs secondaires. Du côté sonore, le jeu reflète une ambiance orientale, avec des mélodies séduisantes, un délice pour les oreilles. Bref, Mark of the Ninja est extraordinaire grâce à son atmosphère et son gameplay très cohérent.

Splatoon 2 : Sortie prévue sur la console Nintendo Switch !

Après le succès de Splatoon 2 sur Wii U, le studio a décidé de lancer le jeu sur Nintendo Switch. Ce deuxième opus s’annonce plutôt dynamique : prêt, feu, go, peinturez ! Lors de la bêta ouverte le weekend du 24 mars, nous avons eu l’occasion de tester un peu Splatoon 2. On vous donne notre première impressions et nos infos inédites 😊

Un Jeu de tir Haut en Couleur fidèle à son grand frère

Lors de notre première expérience avec ce shooter, on a été surpris de voir la ressemblance avec le dernier opus.

Votre mission

Ce jeu multijoueur en ligne est plutôt simple à manier, tout comme le premier Splatoon. Petit rappel pour ceux qui ne connaitraient pas le jeu, le but principal est d’asperger tout notre environnement de peinture : ça peut paraître banal mais c’est complètement jouissif !

Vous vous disputerez des matchs en équipe de quatre contre quatre, d’une durée de 2 minutes chacun. Vous devrez tirer sur vos adversaires autant de fois que vous le pourrez mais aussi éviter leurs attaques. Pour ce faire, vous devrez user de stratégies pour vous cacher dans les moindres recoins. Ca ressemble un peu à un paintball géant mais en mieux!

Toutes les Nouveautés Gameplay de ce Jeu de Peinture

Ce nouvel opus vous proposera des nouvelles arènes, armes et tenues. D’ailleurs, on a pu découvrir le double-encreur qui sera l’une de vos meilleures alliées pour vos combats.

Nous accueillerons aussi un nouveau personnage nommé « Murch » qui nous permettra d’acquérir encore plus d’armes.

Pas de grand changement quant à cette deuxième sortie, qui ressemble assez à la première. En effet, on aurait souhaité un peu plus d’originalité, peut-être des armes encore plus puissantes et loufoques comme un char qui bombarderait de la peinture de tous les côtés. Bon ok, il ne faut pas trop en demander non plus…

Hisashi Nogami, le producteur du jeu a annoncé l’existence d’une nouvelle piste Méroule. C’est un circuit BMX assez pentu et rempli de crevasses : on s’attend donc à des sauts périlleux et à des figures inédites.

Un visuel au top

splatoon-2-jeu-peinture-switch

Côté graphique, on en prend plein la face (c’est le cas de le dire) ! Les couleurs sont toujours aussi vives que dans le premier opus. La qualité d’image sera excellente avec une définition 60 fps.

A quand la sortie ?

Aucune date de sortie prévue mais il faudra sûrement attendre cet été pour se procurer le jeu de peinture. Vous pouvez le précommander directement en ligne pour 69,90 chez Amazon.

Connaîtra-t-il le même engouement ? Affaire à suivre… Une chose est sûre, c’est l’un des jeux des plus attendus de l’année 2017 sur la console hybride.